Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 15:45
COMME D'HABITUDE
musique Jacques Revaux
paroles   Gilles Thibaut et
                Claude Francois
 



























Histoire de la chanson « comme d'habitude » ou « My Way »

L'auteur de la chanson « Comme d'habitude » nous a quittés

Québec - Le vendredi 15 septembre 2000 « Je me lève et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d'habitude... » ou " And now, the end is near... " ces mots ont fait maintes fois le tour du monde depuis le printemps 1968 (l'année suivante pour l'adaptation anglophone signée
Paul Anka. Mardi le 8 août 2000, nous apprenions la mort de Gilles Thibaut, co-auteur avec Claude François de ces paroles reprises par Michel Pagliaro dont c'était le premier 45 tours, tout juste après son départ des Chanceliers.

Cette chanson à succès a une histoire pleine de rebondissements. La mélodie en est d'abord composée par Jacques Revaux avec un texte anglophone intitulé "For me". La maquette ayant été présentée à Claude François à deux reprises, le chanteur propose finalement une nouvelle idée de thématique: la routine du quotidien, au sein de la vie de couple. À partir de ce canevas, le parolier Gilles Thibaut crée ce qui devient "Comme d'habitude".

. Paul Anka, de passage à Paris, ramène une copie du disque de Claude François dans ses bagages. Quelques mois plus tard, il rédige une adaptation sur un thème différent, une sorte de regard rétrospectif sur la vie d'un homme d'âge mur et pensif qui affirme, à propos de chacun des faits marquants de son existence: " Je l'ai fait à ma propre façon ", et la présente à son ami Frank Sinatra qui la grave aussitôt. « My Way » connaît une bonne diffusion qui lui vaut une 27ième position au hit parade de Billboard en mars 1969.

Déjà la chanson se révèle un cas spécial, partageant le rare privilège de franchir la barrière linguistique dans le domaine de la pop musique avec les gros canons de Chevalier, Piaf,
Bécaud, Aznavour et quelques autres. Mais sa bonne étoile pousse la chance encore plus loin: l'adaptation américaine est enregistrée par Elvis Presley peu de temps avant sa mort et le 45 tours qui en est tiré atteint cette fois la 22ième position en novembre 1977. De là, les reprises se multiplient, par une multitude d'artistes de toutes provenances et d'allégeances musicales les plus variées. Si plusieurs réfèrent à la version du king Presley, d'autres rendent "My Way" à la manière punk (the Sex Pistols, Nina Hagen), avec une coloration flamenco ("A mi manera" par les Gipsy Kings) ou encore à la façon du chant classique (Pavarotti). Dans son ouvrage de 1997, Toutes les chansons ont une histoire, Frédéric Zeitoun parle de plus d'un millier d'interprétations différentes.

Au Québec, outre l'interprétation de Michel Pagliaro et sa version instrumentale par Jerry De Villiers, on se souviendra de la version humoristique de Jacques Desrosiers, de celle plus disco par Jacques Lepage ou de son interprétation instrumentale par l'organiste Monica.

En plus d'écrire pour Claude François, Gilles Thibaut a aussi écrit pour
Johnny Hallyday "Cheveux longs et idées courtes", "Que je t'aime" reprise au Québec par Sylvain Cossette à quelque trente ans d'intervalle et, une dizaine d'années plus tard "Ma gueule"), ainsi que pour Noël Deschamps, Sylvie Vartan et Michel Sardou. Ayons une pensée pour tous ces orphelins de la chanson!


Comme d'habitude [Claude François], chanson française écrite par Gilles Thibaut et Claude François, mise en musique par Jacques Revaux et Claude François et créée par ce dernier en 1968.

A l'instar de « la Mer » de Charles Trenet, de « la Vie en rose » d'Édith Piaf, de « Ne me quitte pas » de Jacques Brel ou des « Feuilles mortes » de Prévert et Kosma, « Comme d'habitude » est l'une des chansons françaises les plus célèbres au monde. L'une des rares à avoir fait le tour de la planète, à avoir été traduite dans toutes les langues et à avoir été enregistrée par des artistes parfois aussi prestigieux que Frank Sinatra. Mais le cas de « Comme d'habitude » est tout à fait particulier, dans la mesure où son succès international reste tel — dans sa version anglo-américaine, signée Paul Anka — que, même en France, nombre de gens s'imaginent qu'il ne s'agit, en fait, que de l'adaptation française de « My Way ». D'ailleurs, il est tout à fait significatif de noter que la plupart de ces différentes traductions — à commencer par celle popularisée par les Gipsy Kings, sous le nom de « A mi manera » — s'inspirent plus du texte de Paul Anka que des paroles originales de Gilles Thibaut et de Claude François. Les deux chansons ne racontent pas, en effet, la même histoire : « My Way » peint un homme en train de dresser le bilan de sa vie, tandis que « Comme d'habitude » évoque l'indifférence progressive vers laquelle est en train de glisser un amour finissant.

Créée par Claude François en 1968, la chanson ne connaît alors qu'un succès très relatif, et manque de passer aux oubliettes de l'histoire. De fait, dans la France de Mai 68, rien n'est « comme d'habitude » et la chanson tombe à plat, quand des nouveaux venus comme Julien Clerc proclament : « J'abolirai l'ennui ! ». De passage à Paris, Paul Anka repère le titre, mesure tout l'intérêt du crescendo de la mélodie, et en achète les droits d'adaptation. De retour aux États-Unis, il propose « My Way » à Frank Sinatra qui en fera le plus gros succès d'une carrière qui en compte déjà beaucoup. Dès lors, le triomphe planétaire est en route, et la chanson finit par revenir en France, précédée par l'aura de son succès international. À tel point que le compositeur Jacques Revaux (devenu par ailleurs éditeur de musique et producteur de disques) raconte qu’un jour, un chasseur de talents revenant des États-Unis lui aurait proposé de faire une version française de « My Way », dont il ignorait, bien sûr, l'origine exacte.

Après le triomphe de « My Way », « Comme d'habitude » connaît une seconde carrière en France, dans sa version d'origine, interprétée par Claude François, mais surtout grâce à Michel Sardou qui l'enregistre en 1977 et en fait l'un des temps forts de ses apparitions scéniques. Elle lui inspire même un sketch (écrit par Jean-Loup Dabadie) avec sa mère, Jackie Sardou (Palais des Congrès, 1985). Plus récemment, Florent Pagny en a enregistré une version assez classique, dans la tradition des grandes chansons à voix, dont il semble s'être désormais fait une spécialité.

Au départ la chanson s'appelait Mon Coeur.Présenté a divers chanteurs de l'époque parmi eux Cloclo,Hervé Vilard,Michel Sardou etc.....personne n'en voulait,la chanson resta aux oubliettes.La chanteuse France Gall quitta quelques tempq après cloclo,et quelque temps après claude avait invité quelques amis au moulin de Dannemois "parmi eux jacques Revaux"et claude lui demanda s'il avait quelques chansons a lui présenter,Jacques Revaux lui non a part la chanson mon coeur,mais tu l'avais refusée.Ils étaient au bord de la piscine et ils retravaillaient  la chanson ,la musique et le texte avec Gilles Thibaut,enfin la chanson s'appelait maintenant COMME D'HABITUDE.
En ce moment un bruit circule sur le net ,la chanson Comme d'habitude avait enregistrée en 1er par Hervé Vilard ,et c'est a la demande de Jacques Revaux que ce dernier aurait eu l'obligence de le laisser a cloclo.
FAUX ,oui Hervé Vilard a peut etre fait une première maquette de la chanson mon coeur,mais surement pas de la chanson COMME D'HABITUDE.
Malgré qu'il critique en ce moment dans son livre cloclo,il a repris il y a queques années la chanson version cloclo sur un album,on crache dans la soupe mais on copie le travail des autres

                                                                                                                      
                                                                                                             

Bonjour,Claudine
Merci de votre reaction ,veuillez svp lire mon blog de ce jour ,Claude Francois il faut se remettre a l'époque des années 1960 a 1978 ,il avait commencé en France ruiné,il a dut ce battre pour s'imposer et peur de perdre ,il a toujours respecter son public ,et je peux vous le confirmer ,car je l'avais rencontré dans les coulisses de la Kermesse de la Biere de Maubeuge qu'il ne trichait pas ,il était trés généreux 'avec son ami Nino Vantura ,il a chantait a Paris Gratuitement sans publicité,Claude s'il serait encore vivant aurait était décu de la part de quelques chanteurs tel que Hervé Vilard car il crache dans la soupe ,n'a meme pas le temps d'envoyerune photo délicassée a une dame qui aimait bien Hervé au temps des années 1964 a 1978,il a bien changé,j'espère pour lui qu'il soit heureux.
Mme DALIDA et Claude ils se sont connus depuis le départ en bas de l'échelle et je peux vous dire ,si vous le permettez ils étaient vraiment de vrais amis,a l'enterrement de Claude ELLE était présente,mais c'est de l'amitié.
De plus Hervé Vilard critique en ce moment encore tous les chanteurs participant a la tournée AGE D'ENDRE ET TETE DE BOIS ,alors bravo
Mais seul le public a le dernier mot;
Moi aussi ,j'aime bien les chansons d'Hervé ,mais surement pas de lire ses livres ,qui parle sur des personnes qui ne peuvent plus de défendre;


Partager cet article

Repost 0
claude francois - dans claude.f
commenter cet article

commentaires

THIBAUD 20/08/2017 22:42

en regardant le film sur claude françois, je le deteste moins, son histoire peut expliquer ses choix musicaux, il s est battu pour s en sortir, mais quoi qu'il en soit , il a fait de la musique commerciale, quand a la même époque d autre chantaient pour des idées et pas pour de l'argent

administrateur du blog 22/08/2017 05:37

Bjr Thibaud,
Oui,Claude est un chanteur populaire et il en était très fier,Claude voulait que les textes de ses chansons soient avec des mots simples facile a chanter.Et,c'est pourquoi 40 ans bientot après sa disparition,il est et restera dans le coeur du public.Mais,Claude avait aussi changé ,et sur certaines chansons,il avait demandé a des auteurs de lui écrient de superbes textes.Et,n’oublions pas ,au début de sa carrière les chansons étaient Américaines ou Anglaises,car en France ,il n'y avait pas encore d'auteurs pour la vague yéyé.Mais,Claude gagnait beaucoup d'argent tout était réinvestit dans son métier.A bientôt.

Willy 20/08/2017 23:40

Heureusement que toutes les chansons ne sont pas intellos!

magicsenna34 24/07/2017 13:14

Pour ma part Monsieur,je préfère rester simple,avec mes mots a moi,et non pas de vouloir être supérieur aux autres.Je serai a votre place ,n'allez pas sur des blocs populaires,mais plutôt,vous devriez vous rapprocher du roi soleil Monsieur Macron.Je vous souhaite,un très bon après-midi a vous.

magicsenna34 23/07/2017 20:11

Je ne me prétend pas le meilleur en quoi que ce soit, pas plus en orthographe qu'en mécanique automobile, seulement on sent bien que cela vous reste en travers de la gorge lorsqu'on vous fait une remarque dont l'objet était tout ce qu'il y avait de justifié et comme par hasard, votre dernier message était quasi parfait et qui sonnait comme un aveu de faiblesse. En effet, cela vous aurait étouffé de reconnaitre vos graves lacunes en Francais? Vous savez, on ne meurt pas de honte ni de fierté. En l'occurrence, je me répète, vous avez grand besoin d'un Bescherelle. Pour ma part, contrairement à ce que vous suggérée, je n'en ai pas besoin car tout va bien de ce côté-là, bien mieux que vous en tout cas car les instituteurs du primaire que j'ai connu se sont suffisamment dépouillés pour qu'il m'en reste quelques bases solides sans qu'il me soit nécessaire d'aller piocher dans un quelconque. Pour finir et si je suis votre logique, parce que vous écrivez un article sur Claude François destiné à ses fans, du coup, ce n'est pas la peine de s'appliquer? Si vous écriviez sur le Christ, Gandhi ou Lennon, ce serait pareil? Non, sérieusement, soignez votre orthographe et votre grammaire( le " si Claude serait encore en vie " est extraordinaire ) car c'est aussi une façon de respecter et de considérer ceux qui prendront la peine de vous lire. Pensez-y..

magicsenna34 22/07/2017 22:55

J'oubliais de vous dire..maintenant que vous semblez maîtriser la biographie de Claude François, pensez à vous offrir un Bescherelle; il vous sera fort utile..

magicsenna34 23/07/2017 09:23

Non ,je n'ai pas besoin d'un Bescherelle,mais ,vous devriez vous l'offrir pour vous.Bonne journée,et bonne chance.

magicsenna34 22/07/2017 22:48

Votre article est truffé de fautes d'orthographe, de grammaire et de tournure dans les phrases..Quand vous écrivez " Claude s'il serait encore en vie.. " ça ne vous pique pas les yeux? Ça ne serait pas plus logique et normal d'écrire " si Claude était encore en vie.. " ?..

magicsenna34 23/07/2017 21:10

Bien sûr que si, il vous faut un Bescherelle. Dans votre dernier message, pourquoi vous êtes-vous évertué à placer une virgule avant et une autre après " mais "? C'est une conjonction de coordination qui se suffit à elle même pour la parfaite compréhension d'un texte ou d'une phrase sans qu'il faille placer un quelconque artifice avant ou après. Bref, il ne faut rien à moins que cela ne fût que pour vous donner bonne conscience et mettre du style? Oui, c'est sûrement cela et comme le disait l'aubergiste Carpalin dans " François 1er " , c'est le style...

magicsenna34 23/07/2017 09:18

magicsenna34,je vais vous répondre,j'écris mes mots simples de fan de Claude"le vrai public de Claude et non de grandes écoles ou de maitre de l'orthographe comme vous.Vous pensez être le meilleur,je suis content pour vous ,du moins vos yeux ne vous piquent pas,c'est le principal.Bonne journée mon seigneur.

Présentation

  • : le blog claude.f
  •   le blog claude.f
  • : TOUT SUR CLOCLO
  • Contact

Recherche

Liens